Exposition Jason Oddy

C’est à la suite du lancement de son livre “The Revolution Will Be Stopped Halfway” que Jason Oddy et l’Espace Niemeyer Paris, ont imaginé de poursuivre leur aventure et de proposer une exposition “Concrete Spring” de juillet à août, avec pour objectif : Faire découvrir les oeuvres du photographe et mettre en lumière les oeuvres méconnues de l’architecte en Algérie.

L’Espace Niemeyer ouvrira donc ses portes du 6 juillet au 28 août du lundi au vendredi de 10h à 18h (dernières entrées à 17h).

ATTENTION EXPOSITION FERMÉE LE 14 JUILLET et le 12 AOUT

Afin d’accueillir les visiteurs dans les meilleures conditions, des mesures sont mises en place : le port du masque est obligatoire pour tous les visiteurs de plus de 11 ans, un billet avec réservation horaire est obligatoire. Prenez connaissance de toutes les mesures mises en place.

ENTRÉE LIBRE SUR INSCRIPTION :

Parmi les nombreuses oeuvres construites par l’architecte moderniste brésilien Oscar Niemeyer, ses projets algériens sont les moins connus. À partir de 1968, le président algérien, Houari Boumediene, a chargé Oscar Niemeyer de construire deux universités et une salle de sport olympique, ainsi qu’une série de projets de grande envergure qui ne seront jamais réalisés.

En 2013, Jason Oddy a créé une étude photographique approfondie des bâtiments achevés, des bâtiments qui, près d’un demi-siècle avant, faisaient partie intégrante de la volonté de l’Algérie, après l’indépendance, de se transformer en une nation moderne et tournée vers l’extérieur.

Jason Oddy

Jason Oddy est un écrivain et artiste dont le travail porte sur la politique des lieux. Ses recherches photographiques sur le Pentagone, les sanatoriums de l’ex-Union soviétique et le golf de Guantanamo ont été publiés et exposés dans le monde entier, notamment à Paris Photo, à la Photographers’ Gallery (Londres), à la Triennale de Milan, au Tropenmuseum Amsterdam et au Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée à Marseille. 

Le premier livre d’Oddy, Notes du désert (Grasset, 2017), est une enquête sur les terrains d’entraînement antiterroristes des États-Unis après le 11 septembre.